Pourquoi la croix?

Brève leçon de catéchèse: Pourquoi la croix de Jésus?

img_6380

Si vous voulez comprendre pourquoi on représente ainsi Jésus-Christ crucifié, voici une brève réponse selon la doctrine de L’Église Catholique Romaine:

Jésus est mort sur une croix le 7 avril de l’an 30. C’est un fait historique.  Ses amis, disciples et apôtres l’ont vu de nouveau vivant, ressuscité à partir du 9 avril. C’est ce que nous fêtons à Pâques. C’est aussi un fait historique.*

Jésus a offert ses souffrances sur la Croix pour sauver tous les hommes. Voici comment. Jésus est Dieu et homme : il est d’abord la deuxième Personne de la Trinité : le Fils de Dieu. Envoyé par son Père éternel, il a voulu être homme, partager la vie humaine, communiquer avec les hommes et souffrir comme un homme. En souffrant, il offre sa vie pour pardonner les péchés de tous les hommes. Alors que les hommes offensent Dieu par leurs péchés, Jésus, Lui, offre à Dieu son Amour qui est plus grand que toutes les offenses à Dieu de tous les temps. Il obtient ainsi de son Père le pardon pour toute l’humanité, à condition que l’on ait foi en Lui et que l’on s’unisse à Lui par les sacrements.

Puisque Jésus est vraiment Dieu, son sacrifice et ses souffrances ont une valeur infinie : son Père reçoit de Lui un Amour infini. Et puisque Jésus est vraiment homme, il peut prendre la place des autres hommes pour offrir à Dieu un sacrifice qui rachète (qui sauve) les autres hommes.

De plus, les hommes pécheurs ne peuvent plus avoir la vie éternelle et aller au Ciel sans Jésus. L’enfer est un lieu effrayant de condamnation pour les pécheurs. Grâce au sacrifice du Christ sur la Croix, les hommes peuvent éviter l’enfer et posséder la vie éternelle. C’est pour cela que Jésus a accepté une Passion si épouvantable : l’agonie, la couronne d’épines, les coups de fouet, le chemin de la croix et enfin la mort sur la Croix. Il voulait montrer que ses souffrances ont un prix très grand : éviter aux pécheurs l’enfer et leur mériter le Ciel.

*Pour les démonstrations, on peut se reporter à l’étude du saint Suaire de Turin et autres preuves sur le site http://crc-resurrection.org/ .